L'impact d'une alimentation ultra-transformée

Avec la révolution industrielle, les pays occidentaux ont changé drastiquement leurs habitudes alimentaires en consommant plus de produits transformés et moins d'aliments saisonniers produits à proximité.

Notre alimentation moderne se caractérise :

  • par une surconsommation:
    • de produits sucrés,
    • de desserts lactés,
    • de protéines animales
  • par l'utilisation d'additifs et conservateurs (4kg/an/Français)
  • par une trop faible consommation d'aliments d'origine végétale
  • par le développement d'une alimentation nomade type "snacking" ultra-transformée
  • la sédentarisation
Ce mode d'alimentation ultra-transformée met à rude épreuve l'équilibre du microbiote: Il l'appauvrit la diversité et la richesse microbienne de la flore intestinale.
Le microbiote intestinal a un rôle fondamental : il agit comme un deuxième cerveau en lien avec le système immunitaire et digestif
Le protéger est donc capital!