probiotiques systèmes immunitaires

Quel est le rôle des probiotiques sur le système immunitaire ?

Découvrez comment les probiotiques renforcent le système immunitaire. Informations sur les bienfaits de ces micro-organismes pour une santé optimale.

Chaque année, le même scénario se reproduit. À peine entré dans l’automne, vous devez faire face à un cortège de petits maux : rhume, mal de gorge, toux et maux de ventre. La fatigue s’installe alors durablement et c’est un cercle vicieux qui s’installe. Et si le problème était à chercher du côté de votre système immunitaire ? Lorsque les défenses de l’organisme s’amenuisent, celui-ci ne parvient plus à lutter correctement contre les germes pathogènes. Dans ce contexte, les probiotiques peuvent vous aider à passer le cap, grâce à leur rôle sur le système immunitaire. Basal Nutrition vous explique tout !

Comment fonctionne le système immunitaire ? 

L’immunité est en quelque sorte une barrière protectrice de l’organisme, qui bloque les virus et bactéries en les empêchant de s’infiltrer et de proliférer. Ce travail est majoritairement opéré par les globules blancs (lymphocytes), chargés de détruire les hôtes indésirables. Contrairement aux idées reçues, la majorité des cellules immunitaires se trouvent dans l’intestin (environ 70 %). Et oui : cet organe n’est pas uniquement alloué à la digestion et à l’assimilation des nutriments ! L’immunité au niveau de l’écosystème intestinal est assurée par différents leviers :

  • l’imperméabilité de la muqueuse de l’intestin : elle constitue un obstacle mécanique aux micro-organismes pathogènes, comme les virus, mais aussi les allergènes. Certains facteurs exogènes (environnementaux) peuvent altérer la muqueuse intestinale et, par là même, son rôle de barrière. Le stress, une alimentation déséquilibrée et le manque d’activité physique sont souvent en cause.
  • le microbiote intestinal : véritable adjuvant de notre immunité, le microbiote intestinal est composé de milliards de micro-organismes chargés de faire la chasse aux intrus. Ils agissent à différents niveaux, en préservant la muqueuse intestinale d’une part et en entrant en compétition avec les germes pathogènes, d’autre part.

Vous l’aurez compris, préserver et soigner son microbiote est LE bon réflexe pour optimiser et renforcer son système immunitaire. 

Probiotiques et immunité : une association gagnante

Le microbiote intestinal est fragile et sa stabilité peut être remise en cause en de nombreuses occasions. Certaines situations peuvent mener à une dysbiose, c’est-à-dire une rupture d’équilibre au niveau de la flore, se traduisant par un appauvrissement des bactéries commensales. La première cause retrouvée est la prise d’antibiotiques à large spectre sur une longue durée. Les médicaments sont particulièrement efficaces pour détruire les bactéries délétères… et celles qui sont essentielles au bon fonctionnement de notre immunité. Le schéma est classique : après une infection guérie par les antibiotiques, l’organisme s’affaiblit et est davantage exposé aux infections. C’est souvent pour cette raison que l’on attrape « rhume sur rhume », avec l’impression d’être malade tout au long de l’hiver.

Utilisés à bon escient, les probiotiques peuvent vous aider à enrayer ce phénomène. Loin de s’apparenter à un simple complément alimentaire, à l’instar de vitamines ou de minéraux, les probiotiques sont constitués de plusieurs souches de micro-organismes qui contribuent à réensemencer la flore intestinale. Ils sont particulièrement indiqués en cas de dysbiose, puisque l’enjeu est de « reconstruire » le microbiote à partir de nouvelles souches.

Notez que d’autres causes peuvent être à l’origine d’une dysbiose, comme le stress ou de mauvaises habitudes alimentaires (alimentation ultra-transformée, peu de consommation de fibres alimentaires, etc.)

Quel probiotique choisir pour renforcer ses défenses immunitaires ?

Il existe aujourd’hui de nombreux produits disponibles sur le marché. Le choix d’un probiotique destiné à optimiser l’immunité doit répondre à plusieurs critères pour vous apporter un maximum d’efficacité :

  • la gastro-résistance : les souches trop fragiles ou proposées sous une forme inadaptée peuvent être détruites par l’acidité de l’estomac.
  • la sélection des souches : les probiotiques obtenus par lacto-fermentation, comme les lactobacilles et les bifidobactéries, ont démontré leur efficacité sur le système immunitaire. Les personnes sensibles aux levures devraient éviter les formules qui en contiennent, car elles peuvent provoquer des désordres intestinaux et déclencher ou entretenir une mycose. La cure Harmony de Basal Nutrition vous garantit un apport idéal en souches probiotiques de haute qualité, présentes à l’état naturel dans l’organisme : Lactobacillus Rhamnosus, Lactobacillus Paracasei et de Bifidobacterium Longum. Et activées pour une efficacité rapide et optimisée. 
Cure de probiotiques naturels Harmony

Les bons réflexes au quotidien pour préserver son système immunitaire

Optez pour une alimentation saine et non transformée

Les aliments bruts sont riches en vitamines et minéraux et contribuent à consolider l’immunité. Un apport suffisant en fibres est également recommandé. Véritable « terreau » du microbiote, les fibres favorisent le développement et la diversification de la flore intestinale. On en trouve dans les céréales complètes, les légumes secs, les graines, ainsi que dans les fruits et légumes (consommés entiers). Besoin d’un petit coup de pouce au quotidien ? Les préparations culinaires Basal vous aideront à consommer davantage de fibres et à régaler toute la famille.

Préparations riches en fibres

Veillez à dormir suffisamment

Le manque de sommeil entraîne une baisse des défenses immunitaires. C’est en effet la nuit, pendant que nous dormons, que les cellules immunitaires se renouvellent. Offrez à votre organisme un repos bien mérité et essayez d’éteindre les écrans au moins deux heures avant de vous coucher, pour favoriser un endormissement plus rapide.

Dépensez-vous régulièrement

Une activité physique régulière, comme la natation ou la course à pied, est indispensable pour préserver son immunité. Si vous n’avez pas le temps de faire de l’exercice, essayez de lutter contre la sédentarité au quotidien : privilégiez les escaliers et la marche, autant que possible. Troquez de temps à autre votre voiture contre votre vélo pour vous rendre au bureau ou faire une course à quelques pas de chez vous.

Chassez le stress 

Non seulement le stress monopolise inutilement les ressources de l’organisme, mais il induit également une augmentation de la réponse inflammatoire, entraînant une cascade de réactions délétères. Certaines études suggèrent que le stress a une incidence sur la qualité et la diversité du microbiote. Pour limiter son impact, vous pouvez essayer certaines techniques de relaxation, comme la sophrologie et les infusions, comme l'infusion Hygie de Basal Nutrition qui a des propriétés relaxantes et antistress.


Vous recherchez d’autres conseils pour prendre soin de votre microbiote au quotidien ? Découvrez 10 produits efficaces pour chouchouter votre flore

Besoin d'aide ?

On vous guide

Un diagnostic rapide, gratuit pour découvrir nos produits les plus adaptés à vos problématiques et besoins.