Comment booster son système immunitaire

Comment booster son système immunitaire ?

Être malade en hiver est une situation aussi banale que désagréable. Découvrez comment booster votre système immunitaire et éviter les infections.

Être malade en hiver est une situation banale, bien que désagréable. Mais de petites infections qui se répètent ou un rhume qui se prolonge pendant des semaines sont peut-être le signe d’une immunité affaiblie. Il existe des méthodes naturelles fiables pour booster son système immunitaire. BASAL Nutrition vous dit tout !

Quels sont les signes d’un système immunitaire en berne ?

Même une personne en bonne santé peut présenter les signes d’une immunité moins performante. De nombreux facteurs sont susceptibles d’altérer les défenses naturelles, comme les changements de saison, l’exposition au froid, le stress chronique et les carences en nutriments. Si vous vous sentez fatigué en permanence, si vous manquez d’énergie et si vous avez l’impression d’être davantage malade que les personnes de votre entourage, cela ne fait aucun doute : votre système immunitaire fonctionne au ralenti. 

Comment renforcer les défenses de l’organisme ? 

Une bonne hygiène de vie est la clé pour donner un coup de pouce à son système immunitaire. Voici quelques astuces pour adopter les bons réflexes au quotidien.

Variez votre alimentation

Le moyen le plus simple et le plus efficace d’apporter à l’organisme les nutriments dont il a besoin consiste à diversifier son alimentation. Essayez d’intégrer les différentes familles d’aliments à chaque repas : glucides, protéines animales ou végétales, fruits et légumes, produits laitiers. Les ingrédients riches en fibres, comme les céréales complètes et les légumineuses, contribuent à renforcer et développer le microbiote intestinal, l’un des principaux garants de l’immunité. Voici quelques aliments à privilégier :

  • Les poissons gras, comme le saumon, le maquereau, le hareng et la truite, sont riches en oméga-3 et en vitamine D. Ces micronutriments interviennent dans l’activation et le développement du système immunitaire. Il faut savoir que l’organisme a besoin d’une exposition régulière aux UV pour synthétiser la vitamine D. C’est pour cette raison qu’il faut augmenter les apports en hiver, quand la luminosité commence à baisser. 
  • Les fruits et légumes à haute teneur en vitamine C sont des stimulants naturels du système immunitaire. Oranges, kiwi, poivron, brocoli, épinards… N’hésitez pas à les ajouter au menu pour consolider vos défenses naturelles. 

En cas de fatigue persistante et de baisse de tonus, il peut être intéressant de consommer plus d’aliments contenant du fer. Cet oligo-élément, qui entre dans la composition des globules rouges, possède également une action sur les globules blancs, ces « agents » mobilisés par l’organisme pour anéantir les germes pathogènes et les virus. On trouve principalement le fer dans la viande rouge, le foie de volaille, les œufs, mais aussi certains végétaux, comme les lentilles, les haricots secs et le soja.

Le saviez-vous ? Les aliments ultra-transformés sont non seulement riches en sucres rapides et en graisses de mauvaise qualité, mais aussi pauvres en nutriments. Leur consommation régulière peut être à l’origine de carences.

Renforcez votre immunité grâce à des produits naturels

Si vous recherchez des solutions naturelles pour booster votre système immunitaire, vous n’aurez pas à chercher bien loin ! La nature regorge de ressources, à l’instar des produits de la ruche. Vous connaissez déjà les vertus du miel pour lutter contre les bactéries responsables des affections ORL. La propolis, substance fabriquée par les abeilles à partir de la résine de certaines plantes, est également très efficace. Quant à la gelée royale, nourriture de la reine, elle possède des vertus anti-inflammatoires, antiseptiques et immunostimulantes.

Vous pouvez aussi vous tourner vers l’échinacée pour améliorer votre immunité et réduire les symptômes d’un rhume.

Pratiquez une activité physique régulière chaque semaine

Faire régulièrement de l’exercice permet de stimuler le système immunitaire de différentes façons. Les mouvements répétés activent la circulation sanguine et lymphatique, permettant d’acheminer les nutriments vers les organes. La transpiration facilite l’évacuation des toxines et des agents pathogènes, tandis que l’augmentation de la température corporelle facilite la destruction des germes.

Dormez suffisamment

Le sommeil est l’un des garants de l’immunité. Lorsque nous dormons, les cellules immunitaires se mettent au repos, comme pour « recharger leur batterie ». Parallèlement, l’organisme libère des cytokines et des protéines qui facilitent la médiation entre les cellules immunitaires et l’activation de certains globules blancs. Pour un adulte, le temps de sommeil recommandé se situe entre 7 et 8 heures. Les enfants et les adolescents, quant à eux, ont besoin d’au moins dix heures de sommeil.

Luttez contre le stress

On sait déjà que les fonctions cognitives et motrices de l’organisme sont impactées négativement par le stress. Certaines études démontrent qu’il en est de même avec le système immunitaire.

Le stress génère une réaction inflammatoire qui monopolise les cellules immunitaires à mauvais escient. De plus, il entraîne la libération de cortisol, une hormone qui restreint l’activité du système immunitaire sur le long terme, lorsqu’elle est présente en quantité trop importante dans le corps.

Sortez de chez vous 

En hiver, les averses et le froid nous incitent à passer davantage de temps en intérieur. Or, être confiné dans des espaces clos peut engendrer une plus grande exposition aux virus, notamment lorsque l’air ambiant est moins souvent renouvelé. Il faut ajouter à cela une plus faible exposition à la lumière du jour, alors même que celle-ci est indispensable à la croissance des cellules immunitaires. Contrairement aux idées reçues, il est préférable de s’exposer au froid hivernal (à condition de bien se couvrir) pour passer plus de temps dehors. Profitez de votre temps libre pour organiser une promenade en forêt ou une sortie en famille dans un parc situé près de chez vous. Ainsi, vous serez plus résistant aux petites infections.

Faites une cure de probiotiques

Adopter une alimentation saine, faire du sport, se reposer suffisamment et prendre le temps de se relaxer sont de petits gestes qui peuvent avoir un véritable impact. En complément, il est possible de faire une cure de probiotiques naturels.

Ces micro-organismes vivants jouent un rôle important dans la consolidation du système immunitaire. Ils favorisent le développement du microbiote intestinal, un écosystème composé de bactéries « amies » qui améliore les défenses naturelles de l’organisme. 

Optez pour un complément efficace d’origine naturelle comme Opti’Biote Harmony, qui contient 10 milliards de souches microbiotiques diversifiées.


Vous souhaitez en savoir plus sur les effets des probiotiques ? Découvrez le rôle du microbiote intestinal sur l’immunité.