réduire le stress

9 astuces pour réduire le stress naturellement

Découvrez des méthodes naturelles pour réduire le stress. Guide sur les techniques, les habitudes et les approches holistiques pour favoriser le bien-être mental sans recourir à des substances artificielles.

Entre travail exigeant, vie de famille et obligations du quotidien, il est difficile d’échapper au stress ! Le plus souvent subi, ce mécanisme biologique peut empiéter sur notre qualité de vie. Et il possède bien d’autres impacts sur l’organisme, notamment sur le système digestif et le microbiote intestinal. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour réduire le stress naturellement. Basal Nutrition vous en propose neuf.

Stress : le microbiote sous haute tension

Si les effets pernicieux du stress ne sont une surprise pour personne, on s’intéresse depuis peu à ses conséquences sur le microbiote intestinal. Considéré comme le deuxième cerveau du corps humain, l’intestin peut être directement impacté par les réactions biologiques et chimiques induites par le stress. Une anxiété durable peut même moduler la flore intestinale, au point de réduire la prévalence des souches probiotiques les plus bénéfiques. 

D’où l’importance d’apprendre à reconnaître les signaux du stress et d’adopter les bons réflexes pour en réduire les conséquences sur l’organisme. Commencez par suivre ces neuf conseils pour aborder plus sereinement le quotidien ! Et en plus de cela, découvrez nos cures de probiotiques qui agissent contre le stress. 

Cure Harmonie - équilibre du microbiote intestinal

Limiter les écrans

Le digital peut nous rendre de nombreux services, nous informer et nous divertir. Mais une consommation trop importante d’écrans est susceptible de générer et alimenter le stress. Que ce soit à travers les mails professionnels, les messages personnels, mais également les communications publicitaires, nous sommes sans cesse sollicités. Réduire le temps passé devant les écrans au profit d’autres activités « déconnectées », comme une promenade en forêt ou une activité créative, peut nous aider à évacuer plus facilement le stress.

Profiter d’une vraie pause déjeuner

C’est l’erreur de nombreux salariés ou indépendants qui croulent sous le travail : sauter ou réduire la pause déjeuner pour finir un dossier ou caler un rendez-vous. Il est important de s’accorder un moment de répit et de prendre le temps de déguster son déjeuner. C’est d’ailleurs le meilleur moyen de recharger les batteries pour être ensuite plus performant. Pour éviter le fameux « coup de barre » après déjeuner, accordez-vous une micro sieste, si vous en avez la possibilité.

Miser sur le magnésium

Anti-stress naturel par excellence, le magnésium est un minéral que l’on trouve majoritairement dans les eaux de boissons et certains aliments, comme le cacao et les amandes. Le stress induit une perte en magnésium, chaque épisode entraînant une absorption de ce précieux minéral et, par conséquent, un risque de carence. Or le magnésium est impliqué dans la régulation nerveuse. Pour éviter ce cercle vicieux, il est possible d’enrichir son alimentation ou de prendre ponctuellement des suppléments nutritionnels.

Choisir une activité relaxante

Prendre du temps pour soi est essentiel pour se détendre, mais aussi se recentrer sur ses besoins et prendre du recul par rapport aux situations stressantes. Yoga, sophrologie ou méditation… vous avez le choix entre plusieurs activités propices au lâcher-prise. Dix minutes par jour peuvent suffire pour évacuer le stress. Seule contrainte : la régularité.

Pratiquer une activité physique

Le sport n’est pas seulement excellent pour votre corps ; il l’est aussi pour votre esprit. Le mois de janvier est propice aux bonnes résolutions : c’est le moment de se dépenser plus ! Si vous êtes allergique au sport, vous pouvez essayer quelques astuces pour limiter la sédentarité : marcher au lieu de prendre votre voiture ou les transports, troquer votre véhicule contre un vélo deux à trois fois par semaine et fuir les ascenseurs au profit des escaliers.

Cultiver ses relations sociales

L’homme n’est pas un « animal solitaire ». Nous sommes faits pour vivre en meute ! Même si vous n’avez pas envie de sortir, essayez de garder le contact avec vos proches et amis. Cultiver des relations sociales saines et équilibrées contribue à améliorer le bien-être mental et à optimiser la résistance au stress, notamment en période de conflit ou de crise personnelle.

Adopter une alimentation « anti stress »

Les moments de stress sont parfois associés au grignotage. Si jeter son dévolu sur des aliments sucrés, comme les confiseries ou les gâteaux, peut provoquer un sentiment temporaire d’apaisement. Mais les pics de glycémie entraînent une hypoglycémie paradoxale qui augmente la production de cortisol… la fameuse hormone du stress. Une alimentation équilibrée, riche en oméga 3, fibres et vitamines, permet de lutter efficacement contre le stress, tout en évitant les grignotages intempestifs. Bon à savoir : les aliments riches en vitamines du groupe B et en tryptophanes sont des anxiolytiques naturels. C’est le moment de faire le plein de noix de cajou, amandes, bananes, poisson gras et chocolat noir !

Apprendre à respirer

S’il y a bien un réflexe que nous reproduisons sans même y penser, c’est celui de la respiration. Mais, contrairement aux idées reçues, c’est un exercice qui peut se contrôler. Sous l’effet du stress, tous les organes s’emballent et la respiration a tendance à s’accélérer. Or, c’est justement à ce moment précis qu’il est nécessaire de réguler son rythme cardiaque en apprenant à respirer plus lentement et profondément. Un exercice efficace et simple à réaliser consiste à pratiquer la respiration « inversée ». Il s’agit de gonfler le ventre lors de l’expiration et de rentrer ce dernier lors de l’inspiration. Faites cet exercice 10 fois en appuyant légèrement sur votre ventre avec votre main pour mieux ressentir les mouvements effectués.

Dormir suffisamment

Le sommeil est la clé du bien-être et de l’apaisement. Vous avez sans doute remarqué comment la fatigue pouvait générer des idées noires ou vous empêcher de prendre les bonnes décisions. Nous sommes nombreux à rogner les heures de sommeil pour finir de visionner une série ou terminer un roman passionnant. Malheureusement, les heures passées à dormir que l’on considère comme perdues sont au contraire précieuses. Essayez de modifier vos habitudes en vous couchant un quart d’heure plus tôt chaque soir pendant une semaine. Vous devriez constater les effets rapidement : un réveil plus dynamique et un moral au beau fixe !

 

Lutter contre le stress contribue à préserver votre microbiote. Pour approfondir ce sujet, découvrez notre article sur le microbiote et la santé mentale

Besoin d'aide ?

On vous guide

Un diagnostic rapide, gratuit pour découvrir nos produits les plus adaptés à vos problématiques et besoins.