boisson probiotique

Boisson probiotique : quels bienfaits sur la flore intestinale ?

Les boissons probiotiques peuvent agir de différentes manières pour reconstituer et enrichir le microbiote intestinal. Toutefois, il est essentiel de choisir des produits de qualité, suffisamment dosés et contenant plusieurs souches microbiotiques vivantes. Découvrez l’univers des boissons probiotiques et leurs effets sur le système digestif.

Les perturbations de la flore intestinale sont fréquentes et leurs causes sont multiples : stress, fatigue passagère, prise de certains médicaments, régime alimentaire riche en sucres rapides et pauvre en fibres… Lorsque les « mauvaises bactéries » prennent le pas sur les bonnes, les effets sur le transit et la fonction digestive ne se font pas attendre. Les boissons probiotiques peuvent agir de différentes manières pour reconstituer et enrichir le microbiote intestinal. Toutefois, il est essentiel de choisir des produits de qualité, suffisamment dosés et contenant plusieurs souches microbiotiques vivantes. Découvrez l’univers des boissons probiotiques et leurs effets sur le système digestif.

Les boissons probiotiques : qu’est-ce que c’est ?

Si les boissons probiotiques ont le vent en poupe depuis quelques années, leur origine est bien plus lointaine ! Elle remonte à l’invention de la fermentation, un procédé séculaire utilisé par les peuples du monde entier pour conserver les aliments.

La fermentation n’est autre qu’une réaction chimique obtenue grâce au contact des bactéries et levures avec des glucides, dans un environnement privé d’oxygène. Lors de ce processus, les micro-organismes produisent des enzymes qui dégradent les sucres pour les transformer en acides et en gaz.

On peut distinguer trois grands types de fermentation :

  • la fermentation lactique, qui transforme le lactose présent dans le lait en acide lactique ;
  • la fermentation acétique, qui engendre la formation d’acide acétique (qui n’est autre que le principal composant du vinaigre) ;
  • la fermentation alcoolique, qui produit de l’éthanol à partir du sucre.

Bon à savoir : les boissons probiotiques sont parfois appelées « boissons vivantes », car elles renferment de multiples souches de bactéries, levures et champignons.

Les boissons probiotiques traditionnelles

De nombreuses cultures ont développé leur propre recette de boisson probiotique, la plupart du temps à partir d’ingrédients locaux. Toutes possèdent des propriétés intéressantes, lorsqu’elles sont fabriquées selon des méthodes qui permettent de préserver les souches micro-organiques.

Le kéfir de lait

Le kéfir est une boisson originaire de la région du Caucase obtenue par fermentation lactique à partir des grains de kéfir. Ces petites boules couleur crème sont en réalité des amas de micro-organismes : des bactéries, comme Lactococcus lactis et Leuconostoc Species, ainsi que des levures. En ajoutant les grains dans du lait frais, on obtient une boisson savoureuse et bienfaisante. Le kéfir de lait est naturellement riche en probiotiques naturels et en nutriments.

Le kéfir de fruits

Le kéfir de fruits repose sur la fermentation de sucre et de fruits avec des grains de kéfir. On obtient une boisson légèrement pétillante et acidulée, contenant une importante teneur en bactéries lactiques et en levures.

Le Tedj

Connu sous le nom d’hydromel en France, le Tedj est un vin de miel provenant d’Éthiopie. Il est fabriqué à partir de miel qu’on laisse fermenter dans l’eau. Le sucre se transforme en alcool sous l’action des bactéries présentes dans le miel. Le Tedj peut contenir jusqu’à 15° d’alcool et doit donc être consommé… avec modération !

Le kombucha

Le kombucha est sans doute la boisson fermentée la plus connue et la plus populaire en occident. Elle est souvent confondue avec le kombucha japonais, qui est un thé vert aux algues. L’étymologie du mot est trompeuse, puisque kombucha signifie littéralement champignon ou algue à thé. En réalité, le « champignon » de fermentation du kombucha n’en est pas un. Cette boisson est obtenue grâce à la fermentation de la « mère kombucha », une sorte de membrane vivante issue de la culture symbiotique de bactéries et levures (SCOBY). Pour fabriquer le kombucha, on place cette membrane dans du thé sucré pendant une à deux semaines. Une fois le thé fermenté, « la mère kombucha » est retirée et la boisson est filtrée. Au-delà de sa teneur en probiotiques naturels, le kombucha est particulièrement riche en antioxydants.

Le kanji

Le kanji est également une boisson lacto-fermentée d’origine indienne. Elle est élaborée à partir de légumes fermentés (carottes, betteraves) et graines de moutarde. Sa saveur est fruitée, aigre et légèrement acide.

Le lassi

Cette autre boisson fermentée indienne est réalisée avec du lait fermenté et du yaourt. Elle s’apparente d’ailleurs à un yaourt à boire de par sa consistance. Elle est parfois aromatisée à la rose ou avec des fruits tels que la mangue. Riche en ferments lactiques, le lassi renforce le microbiote.

Bénéfices et inconvénients des boissons fermentées traditionnelles

Contrairement aux idées reçues, la plupart des bactéries, moisissures et levures ne sont pas des germes nécessairement néfastes pour l’organisme. Ils sont même indispensables à l’organisme, avec lequel ils entrent en interaction. L’intérêt des boissons fermentées repose sur ce postulat : les cultures de souches microbiotiques vivantes sont capables d’enrichir et diversifier la flore intestinale.

Toutefois, il n’est pas toujours facile d’identifier et de quantifier les bactéries utilisées pour fermenter ces boissons naturelles. Ces dernières contiennent souvent un grand nombre de levures, qui peuvent entraîner des réactions chez les personnes sensibles ou ayant tendance à souffrir de candidoses (mycoses) intestinales récurrentes.

Bon à savoir : lorsque vous achetez une boisson fermentée dans le commerce, vérifiez que celle-ci n’a pas été pasteurisée. Le procédé de pasteurisation consiste à chauffer la boisson et peut détruire une grande partie des bactéries bénéfiques.

10 milliards de souches microbiotiques… dans un seul shot

Pour vous faire profiter des bienfaits des boissons fermentées, sans les inconvénients, Basal Nutrition a créé une gamme de jus Bio concentrés en souches microbiotiques, activées par lactofermentation. Ces jus fermentés contiennent un mélange de jus de fruits et de légumes fermentés, issus de l’agriculture biologique. Sous forme de cures renouvelables, idéalement à chaque changement de saison, elles contribuent à reconstituer et à développer votre flore intestinale. Chaque shot contient plus de 10 milliards de souches de probiotiques sélectionnées pour leurs effets sur le microbiote intestinal. De plus, la formulation de nos cures est exempte de levures et convient donc aux personnes sensibles à ces micro-organismes. A consommer de préférence à jeun, ces cures de probiotiques naturels et activés vous aident à prendre soin de votre microbiote.

 

cures de probiotiques naturels et activés pour l'équilibre de la flore intestinale

 

Avec les cures HARMONY et DIGESTY, rien de plus facile… et de plus, elles sont délicieuses !

Besoin d'aide ?

On vous guide

Un diagnostic rapide, gratuit pour découvrir nos produits les plus adaptés à vos problématiques et besoins.