Livraison offerte en Mondial Relay dès 35€ HT d'achats de Préparations OPTİ’BİOTE !! Profitez de nos OFFRES SPÉCIALES !!

5 conseils pour prendre soin de son microbiote intestinal

Depuis quelques années, le microbiote intestinal est sur toutes les lèvres. De nombreuses études ont démontré son rôle dans les processus de digestion, mais aussi ses bénéfices sur l’immunité et le bien-être psychique. Véritable adjuvant de l’organisme, le microbiote est également un écosystème fragile. Composé de milliards de bactéries, germes et champignons qui agissent en symbiose, il est souvent mis à mal par nos modes de vie modernes. Ainsi, les déséquilibres alimentaires ou le stress peuvent altérer la diversification de la flore intestinale. Heureusement, il existe quelques moyens simples à mettre en œuvre pour prendre soin de son microbiote. Basal Nutrition vous propose de découvrir la « face cachée » de votre intestin et vous conseille pour vous aider à tirer le meilleur parti de ses ressources naturelles.

 

Prendre soin de son microbiote intestinal 

Pourquoi prendre soin de son microbiote ?

Vous l’ignorez peut-être, mais votre intestin est peuplé de micro-organismes qui en tapissent les parois. Ce véritable monde vivant, constitué de bactéries, levures et champignons, interagit continuellement avec les cellules de l’organisme. Sa fonction principale est de faciliter le processus de digestion en dégradant les acides aminés que l’intestin ne peut pas absorber, grâce à un mécanisme de fermentation. Le microbiote contribue à optimiser l’assimilation des nutriments et participe à la synthèse des précieuses vitamines essentielles à l’organisme.

La flore intestinale constitue également une barrière protectrice contre les virus et les bactéries. Elle bloque le passage des agents pathogènes au niveau de la muqueuse intestinale et empêche leur prolifération. Un rôle d’autant plus important que 60 à 80 % des cellules immunitaires sont situées… dans l’intestin !

Le microbiote se renouvelle naturellement, mais certaines situations peuvent entraîner son altération. Ce dérèglement, aussi appelé dysbiose intestinale, se traduit par une rupture d’équilibre entre les « bonnes » et les « mauvaises » bactéries. Il est cependant possible d’agir pour renforcer sa flore intestinale, tout en améliorant sa diversité.

Vous vous demandez comment prendre soin de votre microbiote au quotidien ? Voici 5 astuces pour y parvenir !

Astuce n°1 : misez sur les fibres

Les fibres sont indispensables au développement du microbiote puisqu’il s’agit de sa principale source d’alimentation. Celles-ci se distinguent en deux catégories : les fibres solubles et les fibres insolubles. 

Les fibres solubles se dissolvent dans l’eau et sont, par conséquent, plus facilement fermentées dans le côlon par les bactéries intestinales. En les dégradant, ils produisent des substances bénéfiques pour l’organisme : les AGCC (Acides Gras à Chaîne Courte) comme le butyrate, l’acétate, etc. Et les fibres insolubles qui ne sont pas digérées par les enzymes digestives et arrivent intactes dans le côlon. Certaines comme la cellulose ou la lignine absorbent l’eau et facilitent ainsi le transit intestinal et la défécation.

Les fibres alimentaires présentent d’autres bienfaits. Elles contribuent à réguler l’appétit en apportant un sentiment de satiété et limitent l’absorption des graisses saturées. Voici quelques aliments riches en fibres, à consommer tout au long de la journée, selon vos préférences :

  • les légumineuses : haricots secs, pois chiches, lentilles, soja.
  • les céréales complètes et à grains entiers : seigle, quinoa, boulgour, orge.
  • les graines : lin, sarrasin, tournesol, courge.
  • les fruits secs et les oléagineux : abricot, pruneau, amande, noix, etc.

Notre conseil : si vous n’avez pas l’habitude de consommer des fibres, il est préférable de les intégrer progressivement à votre alimentation pour ménager votre système digestif. Vous pouvez, par exemple, commencer par préparer un petit déjeuner ou un goûter gourmand avec la préparation bio pour pancakes Basal Nutrition. Élaborée à partir de farine de châtaigne, de petit épeautre et de drêches brunes, cette préparation est riche en fibres et protéines végétales.

Astuce n°2 : apprenez à gérer votre stress

On dit souvent que notre intestin est notre deuxième cerveau. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que celui-ci renferme plus de 100 millions de neurones, formant le système nerveux entérique. De la même manière qu’il perturbe notre esprit, le stress chronique est capable de déséquilibrer le microbiote intestinal. Pour calmer le jeu, n’hésitez pas à vous initier à des techniques de relaxation comme le yoga ou la sophrologie. Les exercices de respiration abdominale peuvent également vous aider à évacuer une situation stressante et à prendre du recul.

Astuce n°3 : redécouvrez le plaisir de la cuisine maison !

Faciles à préparer ou à réchauffer, les aliments transformés et industriels ont envahi notre quotidien. Toutefois, il est difficile de connaître leur réelle composition. Ils sont souvent trop salés ou trop sucrés, contiennent des conservateurs et des graisses saturées. En revanche, lorsque vous cuisinez des plats faits maison, vous savez exactement ce que vous consommez. Vous pouvez sélectionner les aliments et les assembler pour élaborer des recettes saines et gourmandes. Encore faut-il trouver le temps de cuisiner… Entre un agenda professionnel et une vie de famille bien remplie, les examens à préparer et les sorties entre amis, les repas passent généralement au second plan.

Voici une alternative : utiliser de savoureuses préparations qui vous faciliteront la tâche, comme notre cake salé ou nos muffins gourmands.

Astuce n°4 : restaurez votre flore après une cure d’antibiotiques

« Les antibiotiques, c’est pas automatique ! » : vous vous souvenez certainement du slogan. Dans les faits, ces médicaments sont parfois indispensables pour lutter contre des infections que notre organisme ne peut pas éliminer seul. Leur périmètre d’action est très puissant. S’ils détruisent les mauvaises bactéries nocives pour notre santé, ils viennent également à bout des micro-organismes qui constituent notre flore intestinale et garantissent notre immunité. Il est donc important de prendre soin de son microbiote après un traitement médicamenteux. La cure de probiotiques OPTI'BIOTE Harmony contient 10 milliards de souches microbiotiques d’origine naturelle. De quoi restaurer l’intégrité de votre flore !

Astuce n°5 : choisissez des aliments riches en probiotiques

Les produits laitiers contiennent naturellement des souches de probiotiques. Mais il existe beaucoup d’autres sources alimentaires susceptibles de renforcer le microbiote :

  • le miso, le tofu et certains dérivés du soja ;
  • le kombucha et le kéfir de fruits, des boissons fermentées à la saveur acidulée ;
  • les cornichons ;
  • la choucroute ;
  • le kimchi, chou fermenté à la méthode coréenne ;
  • le lassi, un lait fermenté très consommé en Inde ;

 

N’hésitez pas à varier les plaisirs pour diversifier votre alimentation !

Désormais, vous savez tout sur le microbiote et les meilleures façons d’en prendre soin. Chez Basal Nutrition, nous sommes convaincus que la santé passe aussi par le plaisir. C’est pourquoi nous vous proposons une gamme de produits 100 % naturels et 100 % gourmands pour préserver votre santé intestinale.