Livraison offerte en Mondial Relay dès 35€ HT d'achats de Préparations OPTİ’BİOTE !! Profitez de nos OFFRES SPÉCIALES !!

Top 4 des exercices pour stimuler le transit intestinal

Le stress, une alimentation trop riche ou un épisode de fatigue passagère… il faut peu de choses pour perturber notre système digestif !  Un ralentissement du transit intestinal peut se manifester par différents troubles gênants au quotidien. Il n’est jamais agréable de se sentir lourd, gonflé et ballonné en permanence ! Avant de jeter votre dévolu sur les médicaments, sachez qu’il existe des méthodes naturelles qui ont fait leurs preuves pour réduire la constipation. Et si vous essayiez quelques exercices pour stimuler le transit intestinal ? La pratique d’une activité physique peut vous aider à optimiser le processus de digestion et, d’une manière plus globale, améliorer votre bien-être.

Exercices pour stimuler le transit

La constipation, conséquence d’un ralentissement de la fonction digestive

En premier lieu, il convient de préciser que nous ne sommes pas tous égaux en matière de digestion. Certaines personnes n’ont pas besoin d’aller à la selle chaque jour. Un réel ralentissement du transit se traduit par une fréquence inférieure à deux ou trois selles par semaine. 

Ce sont surtout les symptômes évocateurs d’un inconfort qui peuvent mettre la puce à l’oreille. Un ventre gonflé et ballonné, même après une légère collation, des crampes abdominales survenant à distance des repas et une envie d’aller aux toilettes sans pouvoir se soulager sont souvent le signe d’une constipation qui peut s’installer pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Les causes d’un transit plus lent sont nombreuses. Une alimentation déséquilibrée ou pauvre en fibres, la grossesse, le stress, l’anxiété et la prise de certains médicaments ont une influence certaine sur les mécanismes de la digestion. Mais il existe un autre facteur important : le manque d’activité physique. Si vous êtes sédentaire la plupart du temps, faire un peu d’exercice chaque jour pourrait vous aider à lutter contre la constipation.

Comment l’exercice physique peut-il aider ?

Certains exercices physiques ciblés peuvent agir sur les muscles qui entourent l’intestin. Des séries de contractions ou de torsions engendrent un massage de la paroi intestinale qui optimise le cheminement des aliments digérés.

Les 4 meilleurs exercices pour stimuler son transit intestinal

Si la pratique sportive a globalement une influence positive sur le transit, il peut être judicieux de cibler quelques exercices spécifiques reconnus pour leur action sur la constipation.

Les abdominaux

L’objectif premier n’est pas de renforcer les muscles de la sangle abdominale, mais plutôt d’exercer des contractions qui vont relancer le transit.

  • Premier exercice : allongez-vous sur une surface plane, comme un tapis de gym. Positionnez vos mains derrière la nuque pour protéger cette dernière. Levez vos jambes parallèlement au sol en contractant les abdominaux et maintenez cette position environ 30 secondes. Relâchez et répétez l’exercice 10 à 20 fois.
  • Second exercice : allongez-vous le dos au sol et positionnez vos mains derrière la nuque. Repliez vos jambes au niveau de votre ventre. Écartez les cuisses de manière à pouvoir croiser vos pieds. Levez l’épaule gauche et essayez de toucher votre genou avec votre coude. Répétez 10 fois et répétez l’exercice du côté droit.
  • Troisième exercice : toujours le dos au sol et les mains derrière la nuque, levez les jambes et pédalez comme si vous faisiez du vélo. Pensez à bien contracter les muscles abdominaux pour gainer le ventre. Effectuez un pédalage avant pendant 45 secondes, puis un pédalage arrière (même durée). Relâchez quelques secondes entre chaque session.

Les squats

Si le squat est principalement recommandé pour galber le fessier, cet exercice possède d’autres vertus, notamment sur le transit intestinal.

Placez-vous debout et le dos bien droit, en laissant tomber vos bras le long de votre corps. Vos jambes doivent être écartées et vos pieds légèrement tournés vers l’extérieur. Fléchissez les jambes pour descendre en gardant appui sur vos genoux, tout en basculant les fesses en arrière. Maintenez cette position une quinzaine de secondes, puis relevez-vous en poussant sur l’arrière des talons. Répétez l’exercice 10 fois.

Le cardio

Terminez votre séance d’exercices pour stimuler votre transit intestinal par quelques minutes de cardio. Toujours debout et le dos droit, placez vos mains sur les hanches. Sautez pour faire de petits bonds en vous plaçant tantôt à droite, tantôt à gauche. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez figurer une ligne droite sur le sol avec un ruban. Répétez cet exercice 5 fois et respirez profondément entre chaque session.

Le yoga

Cette discipline est réputée pour ses nombreux bienfaits sur le stress et l’anxiété. Elle est idéale pour se détendre et relancer en douceur le système digestif.

Pour entamer votre séance de yoga, commencez par mobiliser votre respiration abdominale. Effectuez une dizaine de respirations inversées en gonflant le ventre à chaque expiration. Vous pouvez ensuite masser votre ventre dans le sens des aiguilles d’une montre pour apaiser les éventuelles douleurs intestinales.

L'Apanasana ou posture de l’élimination

L’apanasana présente plusieurs intérêts puisqu’elle contribue à faciliter l’assimilation des aliments et à stimuler la fonction digestive.

Allongez-vous sur le dos, bien à plat sur le sol en rentrant votre menton. Ramenez vos genoux sur votre ventre et entourez-les de vos deux mains. Fixez la posture en inspirant et expirant profondément 10 fois.

Malasana

Accroupissez-vous en écartant les cuisses au maximum. Vos genoux doivent être éloignés et vos pieds tournés vers l’extérieur. Joignez vos mains comme pour faire une prière. Les coudes doivent être parallèles au sol. Maintenez la posture pendant 30 à 45 secondes, sans oublier de respirer.

Quand pratiquer ces exercices ?

Le meilleur moment pour pratiquer ces exercices est le matin, idéalement après le petit-déjeuner. Mais si vous manquez de temps, vous pouvez également vous concentrer sur une seule série et reporter certains exercices à un moment plus propice. La clé pour obtenir des résultats est la régularité : il vaut mieux effectuer 3 sessions par semaine et s’y tenir plutôt que de se contraindre à un rythme plus important au risque de se démotiver.

Vous souhaitez agir pour améliorer votre transit et vous sentir mieux « dans votre ventre » ? Découvrez les bienfaits d’une alimentation riche en fibres et des astuces pour prendre soin de votre microbiote avec Basal Nutrition.